Informations

Blog pour vous accompagner dans la préparation de vos voyages

Photographie: Julie et Vicente Granger

Retrouvez-moi

  • Pinterest
  • Instagram

A LA DÉCOUVERTE

DE L'AMAZONIE

L'Amazonie est une expérience à faire au moins une fois dans sa vie, vous ne le regretterez pas. Pour profiter pleinement de l'Amazonie je vous parle des excursions à na pas rater et retrouvez mes conseils pour y aller, quand et comment. Pour une aventure complète et respectueuse de la nature je vous recommande l'écolodge en plein milieu de la forêt. Retrouver également mes conseils pour partir en saison des pluies et sur l'équipement minimum à avoir.

Y aller,

comment et quand ?

Pour aller en Amazonie en Colombie, vous n’aurez pas d'autres choix que de prendre l’avion jusqu’à Leticia. Cette ville est totalement perdue dans la forêt amazonienne, à la frontière entre la Colombie, le Brésil et le Pérou.

Nous sommes allés en Colombie au mois de mars, en pleine saison des pluies​, elle dure de novembre à avril, contrairement à ce qu'on pourrait croire il y a quelques avantages à la saison des pluies: il fait moins chaud, on peut se balader en lancha facilement car la forêt est inondée, les animaux sont plus actifs en cette saison et il s’agit de la saison la moins touristique donc les prix sont moins chers et on est tranquille lors des excursions. Sur 4 jours on a eu 2 ou 3 averses qui n'ont pas duré plus de 30min, par contre les moustiques ne nous ont pas laissé de répit mais on s'y fait. Niveau température il fait aux alentours de 25°C à 30°C le ciel est voilé mais c'est plutôt agréable.

 
 

Ou loger: 

Léticia et ses environs

Je vous conseille vraiment de rester en Amazonie pour 4 jours minimum, ce que nous avons fait, pour avoir le temps de découvrir la forêt et de vous imprégner de l’ambiance particulière. Pour être au plus proche de la forêt je vous conseille de trouver un hôtel hors de Leticia, même si cette ville est assez particulière et vaut le coup d’y passer une nuit pour vivre l’ambiance d’une ville perdue au milieu de l’Amazonie.

Il y une unique route qui part de Leticia et s’enfonce dans la jungle amazonienne sur plusieurs kilomètres vers le nord. C’est le long de cette route que je vous conseille de trouver votre hôtel. Mais attention il y a de nombreux hôtels ouverts par des tours operators peu respectueux de l’environnement qui, pour assouvir les désirs des touristes, n’hésitent pas à capturer des animaux sauvages afin de les mettre dans leur réserve et de déboiser pour construire toujours plus de logements. Ces hôtels sont souvent les moins chers, car ils payent aussi extrêmement mal leurs salariés, je vous conseille donc de mettre le prix et de vous prendre un hôtel type tourisme écologique.

Nous étions un peu perdus sur internet et avons donc attendu d’être en Colombie et de discuter avec la famille de mon copain, et nous avons bien fait. Une amie nous a recommandé de loger dans la réserve naturelle Habitat Sur, au plus proche de la nature.

Découvrir

l'Amazonie : Les activités

Les activités proposées dépendront surtout de la saison et de votre hébergement, alors je vais juste vous parler de ce que nous avons fait au mois de mars.

Je voudrais simplement vous prévenir qu’il est totalement possible que vous ne voyiez aucun animal (à part des oiseaux) durant votre séjour. L’Amazonie est tellement immense et les animaux sauvages sont si peureux qu’il est très difficile d’en voir, surtout si vous vous aspergez d’anti-moustique, les animaux le sentent de loin. Si vous voulez avoir la chance d’en voir je pense qu’il faut se lancer dans un trek de 2 jours minimum pour s’enfoncer dans la jungle, mais attention c'est intense.

 

Puerto Nariño, un village au bord du fleuve Amazone. Pour y aller il faut prendre le bateau au port de Leticia, voyez ça avec votre hôtel. Ce village vaut vraiment le détour, la vie semble y être douce, prenez le temps de vous y balader, c'est parfait pour acheter de l'artisanat en souvenir. Essayer le restaurant Doña Luz ou Las Margaritas. Vous pouvez y rester une journée ou bien y dormir il y a quelques hôtels mais je ne les ai pas testé.

Los lagos de Tarapoto et les dauphins roses, une balade en lancha sur les lacs formés par l’Amazone, au départ de Puerto Nariño. Pour 25000 pesos (7 euros) par personne nous étions seul sur une lancha avec un guide, Jose, rencontré lors de notre arrivé à Puerto Nariño, son contact nous a été donné par notre réserve.

Je vous conseille vraiment cette excursion, c’est incroyable nous nous sommes retrouvés sur des lacs d’un noir profond dû à leur composition, totalement seul et … au milieu de dauphins roses. Mais ne vous imaginez pas nager avec eux ils sont assez craintifs, l’expérience reste tout de même inoubliable.

La pêche au Piranha est un activité sympa à faire qui fait partie du folklore de l'Amazonie et c'est loin d'être la pêche ennuyante qu'on connait, à peine la canne à pêche plongée dans l'eau ça mord et fort ! Même en mettant un bout de chewing-gum au bout ça mord, le tout est de remonter la canne à temps, et ça c'est pas gagné. Et on l'a bien sûr manger après, c'était vraiment délicieux. A ce propos, ne vous inquiétez pas, même si l'eau grouille de piranhas si vous y plongez ils ne vous attaqueront pas comme dans les dessins animés mais s'enfuiront, par contre ne mettez pas votre doigt dans l'eau en l'agitant comme un asticot ;).

Randonnée dans la jungle de jour et de nuit, en saison des pluies c'est un peu compliqué car tout est inondé mais ça se fait et ça change de la pirogue on se rend vraiment compte de la densité de la forêt. Si votre guide est natif de la région il vous fera un petit cours de botanique très intéressant. La nuit c'est une tout autre expérience, les bruits des animaux et des insectes sont presque assourdissants, on voit passer toutes sortes d'insectes dans le faisceau lumineux de sa lampe frontale ça fait flipper ! Un petit conseil couvrez vous bien car les moustiques vont vous dévorer, retrouver mes conseils d'équipement de base à avoir pour l'Amazonie.

L'excursion en pirogue de nuit pour voir les caïmans, nous ne l'avons pas fait pour la simple raison que notre réserve naturelle avait une petite population de caïmans. Il y avait un étang au dessus duquel on passait, sur un petit pont en bois, tous les soir pour rejoindre notre bungalow et on pouvait y voir les yeux rouges des petits caïmans qui n'attendaient qu'une seule chose, qu'on tombe dans l'eau ^^.

 

Les petites choses à savoir en plus sur la Colombie