Rechercher
  • Julie Voyage

Les étapes pour préparer son road trip dans l'Ouest Américain



1- Réserver son vol

Vous pouvez trouver pour Los Angeles ou San Francisco des vols vraiment très abordables si vous voyagez hors saison et si vous avez des dates souples. Mon copain et moi sommes partis mi-mars et avons trouvé des billets à 320 euros A/R vols directs avec United Airlines via le site Skyscanner qui nous a redirigé vers le site Supersaver. J’avais pourtant lu sur d’autres blogs que les tarifs hors saison étaient de 400 euros, donc vous imaginez que nous n'avons pas hésité longtemps avant de prendre nos billets. En pleine saison, de juin à août, les prix grimpent entre 600 et 800 euros.

Mes conseils pour trouver des billets pas chers sont :

- Partir entre septembre et mai, attention au froid de décembre à février …

- Choisir l'option "dates flexibles" sur les sites comme Momondo et Skyscanner en sélectionnant non pas les dates, mais le mois pendant lequel vous souhaitez partir.

- Voyager léger pour ne pas payer de bagages. Nos billets d’avions coutaient 270 euros sans bagages et nous n’avons ajouté qu’un seul bagage pour deux, en trois semaines c’était serré, surtout avec le matériel photo, la tente et les gros pulls, mais bon on a réussi !

- Faites attention aux vols les moins chers, car les départs et arrivés sont souvent en heures creuses, très tôt ou très tard. Vous devrez payer un taxi pour aller à l'aéroport s'il n'y a plus de transports en commun, ce qui annulera l'économie faite à l'achat du billet.


2- Préparer son itinéraire de road trip

La première question que nous nous sommes posée était de savoir si on arrivait à San Francisco ou à Los Angeles. Nous avons choisi d’arriver à San Francisco pour la simple raison que les billets étaient moins chers et nous préférions arriver plus tard vers Los Angeles pour avoir un meilleur temps, car nous sommes partis mi-mars. De plus, le fait d'arriver à San Francisco nous faisait économiser trois jours de location de voitures, car pas besoin de voiture à San Francisco alors qu'à LA c’est indispensable. Donc vous l’aurez compris plusieurs critères sont à prendre en compte. Une fois que votre ville de départ et d’arrivée sont fixées et que vous savez combien de temps vous avez, vous pouvez commencer à tracer votre itinéraire en fonction de ce qui vous intéresse. Je vous conseille fortement d’avoir une idée assez précise de votre trajet pour faire un maximum de choses, aux USA il faut être organisé, car les distances sont grandes. Concernant les parcs nationaux vous pouvez vous renseigner sur leur actualité sur le site gouvernemental.

En moyenne nous sommes restés deux nuits dans chaque parc national ce qui est suffisant pour se faire une belle balade et visiter une bonne partie du parc en voiture. Dans les villes de San Francisco et Los Angeles, nous sommes restés entre deux et quatre jours. Entre chaque étape nous passions entre 4 h et 6 h dans la voiture, ça paraît énorme mais ça passe très vite.



3- Réservation des nuits de motels et campings

Tous les blogs que j’ai pu lire recommandaient vivement de réserver les hôtels ou campings plusieurs mois à l’avance en haute saison surtout à côté des parcs nationaux. Même si nous sommes partis en saison basse nous avons tout de même préféré tout réserver à l’avance et nous avons bien fait, car après 4 h de voiture nous étions bien content de ne pas avoir à aller d’hôtel en hôtel pour trouver une chambre bien et pas trop chère. Certes, ça enlève un peu le charme du road trip de savoir à l’avance où on va, mais au moins on a choisi tranquillement nos hôtels et à un meilleur prix.

Pour les campings ça dépend de la saison, dans certaines régions ils sont complets au printemps comme dans la Death Valley, et d’autres sont complets en été, comme au Grand Canyon. Nous avons aussi préféré réserver nos campings en avance pour être sûr. Pour certains campings les réservations ne sont pas possibles, ils pratiquent la règle du premier arrivé premier servi.

En mars/avril, nous avions réservé des hôtels et campings qui étaient pleins quand on est arrivés sur place, c’était le cas dans la Death Valley et au Joshua Tree National Park, qui se visitent surtout au printemps.

Concernant les hôtels dans les grandes villes vous allez avoir de tout, les prix sont vite démentiels, mais attention aux petits prix car en général le quartier n’est vraiment pas top…

Sur la route et à côté des parcs nous avons opté pour des Motels, la solution économique et locale. Voici un article pour avoir une idée de notre budget motels et campings. Je vous conseille les petits motels typiques ou les chaînes Travelodge, Wyndham et Super 8, ils ne sont pas chers et très corrects. Par contre, je vous déconseille la chaine Motel 6, ce fût la pire nuit de notre road trip.

Et puis à Los Angeles nous avons opté pour un Airbnb, car nous y avons passé plus de temps.


4- Prévoir un budget en fonction de ses envies et de ses moyens

Les États-Unis peuvent être un gouffre financier, mais vous pouvez en faire un voyage totalement abordable, tout dépendra de vos attentes.

Nous avons décidé de ne passer que très peu de temps à San Francisco, à Las Vegas et à Los Angeles, un à trois nuits, car nous ne voulions pas exploser notre budget. Dans ces villes tout coûte cher, le logement, les restaurants, les parkings, etc. Et nous venions surtout chercher de la nature et de grands espaces typiques de l'Ouest Américain.


5- Faire sa valise !!!!

Partir en Californie et en Arizona au printemps c’est génial parce que c’est la saison basse, donc moins chère et moins de monde. Mais pas facile de faire sa valise, avec d'un côté les manteaux, pulls et bonnets et de l'autre côté les shorts, t-shirts et tongs. En effet, durant trois semaines on a eu de tout, un printemps plutôt doux à Los Angeles et San Francisco, deux mètres de neige à Séquoia Park, 30 °C dans la Death Valley et une pluie battante sur la Highway 1.

Si vous souhaitez faire du camping, il vous faudra amener aussi du matériel ou l'acheter sur place. Nous avons seulement amené notre tente et acheté sur place le reste, lisez mon article sur les astuces pour faire du camping aux États-Unis si vous voulez en savoir plus.

Notre vol comprenait un bagage à main chacun et une seule valise en soute, moi qui ai l'habitude de toujours prendre plus, je n'ai pas eu le choix cette fois que de me restreindre. Et puis vous pourrez toujours acheter ce qu’il vous manque là-bas, il y a aussi des laveries dans chaque ville, motels et campings.

Pour gagner de la place pensez à mettre vos grosses affaires sur vous, chaussure de marche, gros pull, manteau, etc. Ce n’est pas très pratique pour prendre l’avion, mais ça fait vraiment gagner de la place.

Informations

Blog pour vous accompagner dans la préparation de vos voyages

Retrouvez-moi

  • Pinterest
  • Instagram

Crédits

Photographie:

Julie et Vicente Granger