Champs de lavande en Provence

ROAD TRIP DE DEUX SEMAINES EN PROVENCE

La Provence est une région de France qui se prête particulièrement bien au road trip et au camping : les paysages sont variés, la météo est parfaite, l’ambiance est agréable, les activités sont nombreuses dans les terres ou en bord de mer. Bref, j’ai adoré ces deux semaines de vadrouille entre les Bouches du Rhône et le Vaucluse et c'est pourquoi je vous partage notre itinéraire sur deux semaines, faisable aussi en dix jours. Retrouvez les lieux où nous avons dormis, les villes et villages incontournables de Provence et les paysages que nous avons découverts en randonnée et des informations pratiques (budget, logement, etc.).

Itinéraire de 2 semaines

 

Informations Pratiques

Se déplacer

Pour visiter la Provence sous toutes ses coutures il faudra opter pour la voiture. Nous habitons à Paris, mais ne voulions pas louer de voiture à Paris pour descendre jusqu’en Provence. Nous avons pris le train jusqu’à Lyon et nous y avons loué une voiture, idem pour le retour. Cette option était moins chère, moins fatigante et nous a fait gagner du temps.

Nous avons aussi vu pas mal de personnes voyager à vélo.

Quand aller en Provence ?

En Provence il commence à faire beau et chaud dès le mois d’avril et jusqu’à fin septembre donc vous avez le choix ! Cependant, si vous voulez profiter d’une petite baignade et éviter la foule (et les fortes températures) il vaut mieux opter pour les mois de juin et septembre.

Nous y sommes allés en plein mois d’août et n’avons pas été trop gêné par le monde (on choisissait bien nos horaires), sauf à Marseille et quelques villages classés plus beaux villages de France qui étaient pris d’assaut.

Se loger

Plusieurs options s’offrent à vous, vous pouvez soit choisir un lieu stratégique depuis lequel rayonner comme Aix-en-Provence, Avignon ou encore Cavaillon, soit choisir 2, 3, voire 4 étapes pour sillonner la région et c’est ce que nous avons choisi.

Nous avons dormi prés de Saint-Rémy-de-Provence pour visiter la région du Parc Régional des Alpilles, près de Apt pour visiter le Luberon, à Marseille puis près d’Avignon.

En tant qu’amateur de camping nous avons campé pour chaque étape, sauf à Marseille bien entendu. La Provence est une région incroyable pour camper surtout si vous êtes à la recherche de camping calmes et naturels, pour cela je vous recommande de rechercher des campings municipaux ou des « campings à ferme » sur google map, tout simplement.

Le budget pour 2 semaines

- Billets de train Paris-Lyon A/R : 73 euros

- Location de voiture depuis Lyon : 500 euros

- Camping (6 nuits à environ 20euros/nuit) : environ 120 euros

- Airbnb à Marseille (3 nuits) : 228 euros

Pour la logistique (trajet + logements), nous en avons donc eu pour 497 euros à deux, soit 248 euros chacun pour 2 semaines. Soit un peu moins de 20 euros par jour et par personne, ce qui est raisonnable.

Concernant les extras (restaurants, activités, visites, etc.) tout dépendra de ce que vous aimez faire, mais il y en a vraiment pour toutes les bourses !

y aller.png
noun-bed-3194636.png
weather.png
noun-euro-2773202.png
 

1ère étape : Les Baux-De-Provence et ses alentours (3 jours)

noun-tent-752076.png

Où dormir ?

Le village Les Baux-de-Provence étant situé dans un parc naturel protégé il n’y aucun camping dans les environs, je vous conseille donc de chercher vers la ville de Saint-Rémy-De-Provence. Nous avons planté notre tente au Camping A La Ferme, ce camping n’a de « ferme » que le nom, il s’agit d’un petit camping calme avec des espaces délimités par des haies.

J’avais également identifié deux autres campings « natures » dans les alentours qui avait l’air très bien : le Camping Les Amandaies et le Camping Le Pesquié.

noun_Location_2868117.png

LE JOLI VILLAGE LES BAUX-DE-PROVENCE

Étape incontournable, le village des Baux-de-Provence est perché dans le parc régional des Alpilles, c’est un des plus jolis villages que j’ai visité en France, il est bien évidemment classé parmi les plus beaux villages de France. Nous l’avons visité en toute fin de journée pour éviter la foule, surtout qu’il n’y a que deux petits parkings à côté du village.

Il y a quelques restaurants, mais les prix sont assez élevés donc nous avons pris l’apéro dans le petit café Le Comptoir de Lily, en endroit parfait pour observer le coucher de soleil.

 

Pour admirer le coucher du soleil dans les Alpilles et avoir une superbe vue sur les Baux-de-Provence, rendez-vous sur le point de vue du Parc Régional des Alpilles, vous ne serez pas déçus la vue est splendide. 

 

Pour profiter de la nature du parc régional des Alpilles je vous recommande la randonnée qui part un peu avant le point de vue des Alpilles (garez-vous ici). Il s’agit d’une randonnée plutôt facile même s'il y a quelques montées en plein soleil, il y a aussi des passages plus ombragés et de superbes points de vue. Retrouver plus d’informations sur la randonnée « La tour de guet par le versant Nord aux Baux-de-Provence » sur visorando.com.

noun_Location_2868117.png

LA VILLE DE SAINT-REMY-DE-PROVENCE

Saint-Rémy-de-Provence est une ville à l’entrée du parc des Alpilles qui représente un bon point de départ pour visiter la région, c’est d’ailleurs à côté de cette petite ville que nous avons planté notre tente, au Camping A La Ferme. Les ruelles du centre-ville de Saint-Rémy-de-Provence sont très agréables, avec quelques cafés et restaurants, je vous recommande d’ailleurs de manger une glace à La Fabrique Givrée qui propose des saveurs originales et délicieuses.

C'est aussi un bon point pour se ravitailler avant d'arriver au parc des Alpilles, car il n'y a pas de supermarchés dans le parc.

noun_Location_2868117.png

ARLES, LES RENCONTRES PHOTOGRAPHIQUES

Nous avons organisé notre roadtrip en Provence pendant les Rencontres de la photographie d’Arles, qui constitue un excellent moyen pour visiter chaque recoin d’Arles car les différentes expositions sont organisées dans des lieux historiques de la ville (abbayes, arènes, églises, etc.). Si vous aimez la photo et que vous n’êtes jamais allez à Arles je vous conseille d’y aller pendant les Rencontres d’Arles qui ont lieu pendant les mois de juillet, août, septembre.

Voici les sites que nous avons visité grâce aux expositions, et qui valent le détour :

- Les arènes d’Arles,

- Le Cloître Saint-Trophime, un cloître très bien conservé en plein centre d’Arles,

- L’église Sainte-Anne,

- L’église des Frères Prêcheurs, une église désacralisée où sont organisées des expositions.

- L'espace Van Gogh dispose d’une cour intérieure fleurie et reposante,

- Le palais de l’archevêché,

- La Chappelle de la Charité d’Arles,

- Mécanique Générales, lieu d’expositions dans un grand parc.

- La Tour LUMA de Frank Gehry, est une sorte de fondation. Allez-y tant pour son architecture que pour les expositions qui y sont présentées.

noun_Location_2868117.png

EYGALIERE

Ce petit village perché dans les Alpilles, est une étape incontournable lors de votre road trip en Provence. Prenez quelques minutes pour visiter le vieux village d’Eygalière et promenez-vous autour de la chapelle Saint-Sixte.

2ème étape : Le Lubéron, ses villages et paysages (3 jours)

 
noun-tent-752076.png

Où dormir ?

La région du Lubéron ne manque pas de campings en tout genre, du mieux équipé (piscine, restaurant, etc.) au plus rustique et c’est justement ça que nous recherchions. Nous avons trouvé notre bonheur au Camping à la ferme des Monguets, une petite dame propose quelques emplacements sur son terrain avec douches, sanitaires, frigo, congélateurs et électricité sur l’emplacement si besoin. La vue est splendide, l’atmosphère on ne peut plus provençale, bref un petit bijou.

Pour en savoir plus sur le Luberon

noun_Location_2868117.png

FONTAINE DE VAUCLUSE/LA SORGUE

Fontaine de Vaucluse est un village emblématique et incontournable du Luberon principalement par la beauté de la Sorgue qui borde ce village et surtout par son gouffre. Même si les ruelle de ce village sont littéralement prises d’assaut par les touristes, l’immenses parking du village vous donnera déjà le ton de la visite d'ailleurs, passez-y quand même juste pour aller au gouffre au moins.

noun_Location_2868117.png

LES CHAMPS DE LAVANDES

Les champs de lavandes sont nombreux dans la région, vous n’aurez pas à les chercher très longtemps si vous parcourez le Luberon en voiture et que vous empruntez les petites routes. Retrouver mes conseils pour trouver de beaux champs de Lavande en Provence.

noun_Location_2868117.png

SAIGNON

Saignon est un petit village perché dans les hauteurs du Luberon, une atmosphère paisible y règne, surtout près de la fontaine sur la petite place au centre du village. Ne passez pas à côté de la magnifique vue depuis le Rocher de Bellevue.

Si vous y arriver en voiture un parking public se situe à l’entrée du village. Nous avons plutôt opté pour une randonnée en laissant notre voiture sur le parking d’un restaurant en contrebas (Le Bistrot du Coing, ici). Nous avons donc rejoins le village de Saignon en empruntant petites routes et chemins avec de très jolies vues. Une randonnée assez facile, qui monte quand même un peu puisque Saignon est un village perché. Retrouver plus d’informations sur la randonnée La forteresse de Saignon sur visorando.com.

noun_Location_2868117.png

VILLAGES DE SAINT-MARTIN-DE-CASTILLON ET CASENEUVE

Ces deux petits villages du Luberon, posés à flanc de colline, n’étaient pas sur notre liste, mais en les traversant par hasard en voiture nous les avons trouvés très mignons. Faites-y un petit arrêt si vous avez l’occasion d’y passer.

noun_Location_2868117.png

COLORADO PROVENÇAL

Le Colorado provençal de Rustrel est une étape incontournable dans le Vaucluse. Les petites falaises et autres formations sont dues à l’exploitation industrielle de cette zone pour en extraire l’ocre servant de colorant naturel.

Pour visiter le Colorado provençal deux options s’offrent à vous, une balade courte « Le Circuit du Sahara » de 40min à 1h, ou une balade plus longue « Le circuit des Belvédères » de 1h45 à 2h. Je vous recommande de faire la "plus longue" sauf si vous êtes vraiment pressés.

Autre conseil, visitez le site soit tôt, dès l’ouverture, soit tard, juste avant la fermeture (20h au mois d’aout). Nous sommes arrivés un peu avant 18h et toutes les voitures étaient en train de partir, nous avons donc pu profiter d’un parc quasi vide en plein mois d’aout et avec de magnifiques couleurs au coucher du soleil.

noun_Location_2868117.png

GORDES

Le village de Gordes, classé parmi les plus beaux villages de France, est un village provençal incontournable du Vaucluse. Comme tout village classé, Gordes n’échappe pas à la foule de touristes et au boutiques touristiques, dommage le village perd un peu de son charme. Nous avons été surpris de voir que Gordes héberge la fondation Vasarely, car l’artiste y a séjourné pendant un temps, la collection n’est pas très grande mais elle vaut le détour surtout qu'elle se trouve dans le château.

Pour fuir la foule nous nous sommes baladés dans les alentours de Gordes et avons trouvé un petit chemin longé par des murs en pierres derrière lesquelles ont pouvait apercevoir des cabanes de pierres, appelés Bories. Vous pouvez aussi vous rendre au village des Bories, à 10 minutes de Gordes, pour observer ces maisonnettes.

 

3ème étape : Marseille, entre ville et calanques (4 jours)

noun-bed-3194636.png

Où dormir ?

Les quartiers les plus centraux de Marseille constituent la meilleure option pour pouvoir faire un maximum de choses à pied. Je vous recommande donc de trouver un logement à Noailles, dans Le Panier, à La Plaine, à Castellane ou encore à Belsunce.

Concernant le choix du logement, je vous recommande de passer par Airbnb vous aurez un large choix d’appartement pour tous les prix avec bien souvent une superbe vue sur toute la ville. Je vous conseille notamment Le nid douillet calme et spacieux Gare St Charles avec une superbe terrasse et une vue magnifique sur Marseille ou Les toits de Marseille un appartement moderne et lumineux.