Rechercher
  • Julie Voyage

Pourquoi, quand et comment visiter Tchernobyl ?

Mis à jour : avr. 12

Nous avons tous vu au moins une fois un reportage ou un film sur l’explosion de Tchernobyl et avons également entendu toutes les théories, mais n’avez-vous pas envie de voir de vos propres yeux à quoi cela ressemble et d’en discuter avec de réels experts ? Visiter le site de Tchernobyl est également le moyen de conserver la mémoire de cette catastrophe et de ne pas oublier ce qui s’est passé que ce soit l’explosion en elle-même mais aussi sa gestion dramatique pas l’Union Soviétique.

Tchernobyl est également un site visuellement incroyable, si vous aimez la photo, la ville abandonnée de Prypiat avec son architecture soviétique vous réservera de nombreuses surprises mais aussi beaucoup d’émotion. Et l’imposant radar Duga, un radar soviétique gardé secret pendant de nombreuses années, sera le clou de votre visite.

Les visites ne se font que via des tour-opérateurs qui doivent vous obtenir un permis d'entrée dans la zone et vous emmèneront dans les lieux sûrs en répondant à toutes vos questions sur l'histoire et la situation actuelle de Tchernobyl.

Voici mon article pour en savoir plus sur la sécurité sur le site de Tchernobyl, avec le détail des règles à respecter et précautions à prendre.



Quand visiter Tchernobyl

Il est possible de visiter Tchernobyl tout au long de l’année, il n’y a pas vraiment de meilleure saison, elles possèdent toutes des avantages et inconvénients, tout dépend de ce que vous recherchez.

- Printemps et été - Ces saisons sont les plus plébiscitées par le tourisme car il y fait beau et chaud, mais je vous recommande de ne pas choisir le mois d’aout pour éviter la foule sur le site de Tchernobyl et la température qui peut atteindre 35°C. Durant le printemps et l’été la visite sera agréable et vous pourrez admirer à quel point la nature a repris le contrôle sur Prypiat, par contre la végétation très dense vous empêchera de vous rendre compte de l’immensité de cette ville car beaucoup de bâtiments seront très bien cachés.

- L’automne peut être une bonne alternative pour éviter la foule et la chaleur, en espérant qu’assez de feuilles soient tomber pour que l’immensité de Prypiat se dévoile. Quoiqu’il en soit le paysage doit être assez photogénique avec des couleurs tirant sur le jaune et le rouge.

- Nous y sommes allés en hiver, car nous avons profitez des vacances de Noël et je ne regrette pas d’y être allé à cette période. La ville de Prypiat est comme nue, les arbres dépourvus de leurs feuilles dévoilent de nombreux bâtiments abandonnés ce qui permet de mieux se rendre compte de l’immensité de cette ville. Le ciel gris et la neige qui recouvre le sol amplifient l’atmosphère inquiétante qui règne dans Prypiat et accentue son caractère photogénique. Cependant à cause du froid, il faisait -2°C, la guide préférait faire les explications dans le minibus puis nous laissait sortir quelques instants, sauf pour Prypiat où nous avons pu nous balader pendant 2h, nous étions bien couverts et le lieu nous a vite fait oublier le froid. Autre petit point négatif, en hiver la visite est un peu moins longue car le soleil commence à se coucher à 16h30 et les groupes doivent évacuer avant la nuit tombée.



Voilà, vous savez tout concernant les différentes saisons à Tchernobyl, à vous de choisir.

Concernant la dangerosité du site, elle varie un peu suivant les saisons, en été et au printemps le sol étant très sec il y a plus de formation de poussières plus ou moins radioactive, mais pas d’inquiétude vos guides ne vous emmènent que dans des zones sûres. En automne et en hiver le sol plus humide, voir recouvert de neige, empêche la formation de poussières, c’est pour cela que vous pourrez lire qu’il est plus sûr de visiter Tchernobyl en hiver.


Informations

Blog pour vous accompagner dans la préparation de vos voyages

Retrouvez-moi

  • Pinterest
  • Instagram

Crédits

Photographie:

Julie et Vicente Granger